Continuant notre série « Spotlight » où nous présentons des personnes réfugiées qui cherchent du travail. 

Une façon simple de contibuer est de partager cet article!

Sandra Profile for THRIVE

Écrit par Yasmine Sadri :

Sandra a vécu plusieurs vies ! Née au Nicaragua, elle a fui à l’adolescence à cause de la guerre. Elle a suivi son frère, un pilote, en Russie. Là-bas, Sandra a étudié afin de devenir un ingénieur civil. C’est comme ça qu’elle a rencontré Kinan, son mari syrien et ingénieur aussi. Leur ménage unique jongle entre l’espagnol, le russe, le français, l’arabe et l’anglais.

Sandra et Kinan ont emménagé en Syrie en 1996 où elle l’aidait à diriger sa propre compagnie d’ingénierie. Pendant 17 ans, ils ont vécu et travaillé dans la région de Damas, un endroit qui a permis à leur entreprise de prospérer et bien vivre, tout en s’occupant de leurs 3 fils. Un confort qui a disparu subitement avec le début inattendu de la guerre.

« En 2013, je me souviens du jour où nous avons dû quitter notre maison ; c’était mon anniversaire, le 17 juin. Après avoir passé des heures à se cacher des attaques dans notre baignoire, nous avons pris quelques affaires et nous sommes partis. » Sandra et sa famille se sont rapprochés du centre de Damas. Peu après, ils ont réalisé que leur sécurité n’était pas assurée là-bas. C’est ainsi que Sandra prit la décision difficile de tout quitter pour une vie en sécurité en Europe. Elle s’arrête dans son récit, s’excuse en baissant la tête. Elle respire un grand coup, accepte une étreinte et continue.

Cela fait bientôt 4 ans que Sandra s’est embarquée dans ce voyage afin d’emmener en lieux sûrs ses 3 fils, aujourd’hui âgés de 12, 16 et 20 ans. Après que plusieurs pays aient refusé leurs applications de visa, en 2013 Genève les accueille avec plaisir. Kinan, le mari de Sandra, est un exemple de réussite de THRIVE. Resté en Syrie après le départ de sa famille, il se fait arrêté et mettre en prison par le régime syrien. Il entreprend à pied et en bateau son incroyable voyage pour rejoindre sa famille à Genève en 2015.

Malgré un voyage éprouvant, Sandra ne perd pas de temps pour se faire sa place en Suisse. Elle devient interprète volontaire et professeur de langues dès son arrivée. Grâce à son implication, elle devient un atout et passe co-responsable de l’organisation du Festival Culturel Antigel à Genève. Et si ce n’était pas encore assez impressionnant, Sandra a obtenu un Master en interprétation et traduction à l’Université de Genève.

Sandra est prête à travailler dans différents domaines. Pas besoin de préciser que ses qualifications en tant qu’ingénieur civil et ses talents linguistiques sont sans comparaison. Mais d’après Sandra, qui s’est occupé de son foyer jusqu’à être sûre que son mari et ses enfants se soient parfaitement intégrés avant de chercher un emploi pour elle-même ; elle est enfin ouverte aux opportunités.

Nous vous assurons que lui donner sa chance à Sandra est une décision que vous ne regretterez pas.

N’hésitez pas à nous envoyer un message (info@thrive-association.ch) pour vous impliquer et aider Sandra à trouver les opportunités qu’elle mérite. Merci de votre soutien !

Profile – Sandra
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)